Les 4es de couverture de Temps critiques


Quatrième de couverture du numéro 19

décembre 2018
La ten­dance actuelle du cap­i­tal à priv­ilégi­er la cap­i­tal­i­sa­tion (ses formes liq­uides et fi­nan­cières) plutôt que l’ac­cu­mu­la­tion (de nou­velles forces pro­duc­tives et im­mo­bil­i­sa­tions), s’ap­puie sur une or­gan­i­sa­tion dans laque­lle les flux de pro­duc­tion et d’in­for­ma­tion, de fi­nance et de (...) > suite


Quatrième de couverture du numéro 18

novembre 2016
Le capi­tal, dans ses nou­vel­les ten­dan­ces (capi­ta­li­sa­tion plutôt qu’accu­mu­la­tion, repro­duc­tion « rétré­cie »), s’appuie sur une orga­ni­sa­tion dans laquelle les flux de pro­duc­tion et d’infor­ma­tion, de finance et de per­son­nes, ne dépen­dent pas seu­le­ment de la logi­que du profit, mais aussi des (...) > suite


Quatrième de couverture des numéros 16 & 17

mai 2012
Le capi­tal, dans ses nou­vel­les ten­dan­ces, s’appuie sur une orga­ni­sa­tion en réseaux où les flux de matière et d’énergie ne dépen­dent pas seu­le­ment de la logi­que du profit, mais aussi des jeux de puis­sance au sein de ces réseaux. Aujourd’hui, l’État a perdu l’auto­no­mie rela­tive qui était la sienne (...) > suite


Quatrième de couverture du numéro 14

janvier 2006
La société actuelle n’a plus qu’un loin­tain rap­port avec la société bour­geoise qui s’est plei­ne­ment développée pen­dant les deux premières révolu­tions indus­triel­les. Le cycle des révolu­tions (1905-1937) s’est achevé dans la défaite : sta­li­nisme, fas­cis­mes et guerre. Les restruc­tu­ra­tions qui ont (...) > suite


Quatrième de couverture du numéro 11

novembre 1999
Si le système capitaliste contrôle matériellement et stratégiquement l’espace-temps des êtres humains en réalisant l’unification de ses formes de domination (institutionnalisation du marché mondial, dissolution des classes-sujets, généralisation des formes politiques de la démocratie autoritaire et (...) > suite


Quatrième de couverture du numéro 10

mai 1998
Si le système capitaliste contrôle matériellement et stratégiquement l’espace-temps des êtres humains en réalisant l’unification de ses formes de domination (institutionnalisation du marché mondial, dissolution des classes-sujets, généralisation des formes politiques de la démocratie autoritaire et (...) > suite


Quatrième de couverture du numéro 9

septembre 1996
Si le système capitaliste contrôle matériellement et stratégiquement l’espace-temps des êtres humains en réalisant l’unification de ses formes de domination (institutionnalisation du marché mondial, dissolution des classes-sujets, généralisation des formes politiques de la démocratie autoritaire et (...) > suite


Quatrième de couverture des numéros 5 à 8

septembre 1991
Le rapport social capitaliste tend à occuper tout l’espace-temps des êtres humains. Son triomphe apparent (marché mondial unique, unification des formes de gestion de la force de travail, unification des formes politiques dans la démocratie autoritaire) masque son nihilisme qui transparaît pourtant (...) > suite


Quatrième de couverture des numéros 3 & 4

mars 1991
Le rapport social capitaliste tend à occuper tout l’espace-temps des êtres humains. Son triomphe apparent (marché mondial unique, unification des formes de gestion de la force de travail, unification des formes politiques dans la démocratie autoritaire) masque son nihilisme qui transparaît pourtant (...) > suite


Quatrième de couverture du numéro 2

septembre 1990
Le rapport social capitaliste tend à occuper tout l’espace-temps des êtres humains. Son triomphe apparent (marché mondial unique, unification des formes de gestion de la force de travail, unification des formes politiques dans la démocratie autoritaire) masque son nihilisme qui transparaît pourtant (...) > suite