Numéro 15 — ( Hiver 2010 )

Capitalisme
Capital
Société capitalisée


Table des matières

Quelques précisions sur Capitalisme, capital, société capitalisée / Temps critiques

Nous sommes partis de Marx mais en essayant de nous appuyer sur ce qui, chez lui, relève davan­tage d'une concep­tion dyna­mi­que1 de l'ana­lyse du capi­ta­lisme que d'une concep­tion archéolo­gi­que de celui-ci2. C'est aussi pour cela que tout en conti­nuant un éclair­cis­se­ment des « catégories » que nous uti­li­sons, nous avons voulu les confron­ter à un mou­ve­ment his­to­ri­que de longue durée alors que l'ana­lyse de Marx reste centrée sur la période, his­to­ri­que­ment courte du dévelop­pe­ment indus­triel du capi­ta­lisme.

Réponse de L. Goldner aux commentaires de Temps critiques / Jacques Guigou, Jacques Wajnsztejn, Loren Goldner

Je remercie d'abord Jacques W. d'avoir discuté « critiquement » mon article sur Le Capital Fictif, (2003) et je suis désolé de répondre si tard. Mais comme les mois écoulés depuis l'émission de sa critique, et surtout les neuf derniers mois ont vu la plus grande crise du capital financier (et forcément donc du capital fictif) depuis 1929 — c'est peut-être un bon moment de reprendre la discussion. Je ne peux pas répondre intégralement à tous les éléments d'une critique aussi longue (...)

Le cours chaotique de la révolution du capital / Jacques Wajnsztejn

Le capitalisme n’est pas un système économique Tout d’abord, il faut préciser que nous nous distinguons de toute théorie des crises par le fait que nous n’envisageons pas la probabilité et la nature des crises à partir d’une infrastructure économique de la société qui déterminerait tout le reste et nous amènerait à concevoir ces crises en tant que crises économiques. Pour nous, le capitalisme n’est pas une substance, ni un système existant dans des choses (l’accumulation de capital fixe ou « une immense (...)

Remarques sur le procès d’objectivation marchand / Bernard Pasobrola

Abandonner le modèle oppositionnel du naturalisme Parmi tous les mythes autoréférentiels de la société capitaliste — qui se représente tantôt comme un corps en croissance, tantôt comme une jungle où il faut tuer pour survivre, ou encore un univers en expansion —, la plupart dévoilent la fragilité de la frontière société/nature établie et défendue avec ferveur par la Modernité. Car les entités désignées par le mot nature peuvent être aussi bien : – le monde objectif soumis aux lois de la causalité et de la (...)

La Chine dans le procès de totalisation du Capital / Jacques Wajnsztejn

« Dans sa Philosophie de l'Histoire, Hegel situe la Chine "en dehors de l'histoire universelle" car, dit-il, en Chine, le statique perpétuellement réapparaît et remplace ce que nous nommerions l'historique. » P. Souyri, Révolution et contre-révolution en Chine, Payot, 1982. La Chine n'est pas l'atelier du monde « La Chine est un géant qui déroute. Elle jouit des bienfaits d'une économie florissante, mais qui ne répondrait pas aux normes du marché. Son système politique (...)

Les Nostalgiques de la Cité Grecque / Jacques Guigou

1 – L’impossible réactivation de la politique comme sphère séparée Une méprise traverse cette proposition1. Alors que la visée se veut une « alternative à la barbarie techno-capitaliste » à travers « l’auto-institution de sociétés autonomes », l’essentiel de l’argumentation repose sur la nécessité d’instaurer (ou de réinstaurer) une sphère particulière de la politique dans la vie collective des hommes. Autrement dit, penser qu’il est encore possible de démocratiser la politique en créant des « communautés » pour (...)

Tiqqun, une rhétorique de la remontrance / Jacques Guigou

La seule indication de date que comporte cette publication* est celle de l'achevé d'imprimer (le 1er février 1999). Pour Tiqqun, l'histoire serait-elle reléguée dans le paratexte ? Dans le corps du texte, ce sont les photos et les extraits de presse qui comportent une référence au temps de l'histoire et à ses contradictions. Le capitalisme aurait-il existé de toute éternité ? En serions-nous sortis ? Cette absence de périodisation est d'ailleurs cohérente avec l'intention (...)

Réflexions sur Tiqqun / Jacques Wajnsztejn

Tiqqun se veut radical et trie ses références en fonction de leur honorabilité théorique et à ce titre les intègre à son discours, mais en dénonçant les implications de ces références. Ainsi, ils reprennent une notion comme celle « d'Empire » à Negri tout en traitant ce dernier comme un chien crevé ; la notion de « bio-pouvoir » de Foucault alors qu'ils signalent que c'est la notion même de pouvoir qui perd de sa force et de sa pertinence dans la mise en réseau des agencements et dispositifs et (...)

Correspondance / Jacques Guigou, Jacques Wajnsztejn

Éclaircissement sur la lettre de Claude O. Je n'ai pas dit qu'il n'y avait pas de rapport entre nous et ceux de Tarnac, mais ce ne sont pas des « rapports de parenté ». En effet, il n'y a aucune filiation entre nous, ni dans un sens ni dans un autre. Nous n'avons ni la même origine ni le même parcours. Mais nous avons bien au moins un point de convergence, effectivement sur la question de l'importance des flux et l'efficacité des pratiques de blocage de ces flux. (...)