Articles de Temps critiques disponibles


Le corps, alerte rouge

publié dans le numéro 1
janvier 2010 par Joachim Bruhn
Qui choisit la subversion, la lutte armée et la haute trahison, parce qu'il en a compris la nécessité, ne mérite pas la charité, à la différence de la victime d'une erreur judiciaire. Il sait à qui il a affaire lorsqu'il s'attaque à l'État, et c'est là la raison pour laquelle il (...) > suite


Éditorial

publié dans le numéro 1
janvier 2010 par Bodo Schulze
La désagrégation du « bloc communiste » que le « monde libre » avait appelée de ses vœux n'est guère l'occasion d'une joie particulière, à rebours de ce qu'on pouvait attendre. Très vite, la satisfaction d'avoir eu raison du « totalitarisme » a débouché sur le sentiment que s'ouvre (...) > suite


La question allemande en France

publié dans le numéro 1
avril 1990 par Bodo Schulze
I. Introduction « Mais les prémisses — la légitimité de cette réunification — ne sont pas totalement limpides.1 » N'est pas non plus totalement limpide la façon dont ce constat irrité ait pu s'égarer dans un article qui, par ailleurs, adopte parfaitement la démarche de la femme d'État dans (...) > suite


Berlin après la " révolution douce "

publié dans le numéro 1
avril 1990 par Ilse Bindseil
J'aime les championnats de football et les grands concours de tennis parce qu'ils interrompent la monotonie de ma vie. Je les aime parce qu'ils n'ont pas de sens qui durerait au-delà de l'émission télévisée elle-même car le sens, selon ma propre idéologie d'écrivain, c'est (...) > suite


Le sens de la vie et la politisation de la RAF

publié dans le numéro 1
avril 1990 par Joachim Bruhn
« Le devoir du révolutionnaire est de faire la révolution ! » Alors que le Congrès sur le Vietnam a mis, il y a plus de vingt ans, à l'ordre du jour de l'histoire cet impératif catégorique, les derniers enragés de la révolte s'aperçoivent à présent que le révolutionnaire peut, le cas échéant, (...) > suite


1989 : Berlin, ses bananes, ses baladeurs

publié dans le numéro 1
décembre 1989 par Jacques Guigou
L'individu-démocratique est ainsi formé, qu'il croit voir un « bouleversement historique », une « avancée magnifique de la liberté », là où des millions de personnes, abattant l'image d'un mur, puis, supportant les longs embouteillages d'un week-end, achètent dix kilos de bananes et (...) > suite



Éditorial

publié dans le numéro 2
À un moment où le capitalisme cesse de se présenter comme modèle, car plus rien ne semble lui faire face, il peut paraître surprenant de se reposer la question des formes et des contenus de l'anticapitalisme. Vu l'état actuel de la critique, il est opportun, avant de rechercher les contenus (...) > suite


Mise au point sur la question du « révisionnisme »

publié dans le numéro 2
février 2001 par Jacques Wajnsztejn
Des lec­teurs nous ont fait part de leur éton­ne­ment ou de leur incompréhen­sion devant la place cen­trale donnée au phénomène d'Auschwitz dans les arti­cles de B. Schulze parus dans le pre­mier numéro de la revue « Temps Critiques ». Cela mérite en effet quel­ques expli­ca­tions. Dans ces (...) > suite


Présentation de " La logique de l’antisémitisme "

publié dans le numéro 2
octobre 1990 par Bodo Schulze
Dire qu'Auschwitz échappe à la raison est devenu de bon ton. Face à l'énormité du fait, le citoyen recourt à une « explication » de circonstance et range la destruction des juifs d'Europe sous la catégorie fourre-tout de l'« irrationnel ». Cette classification n'a pas seulement ceci (...) > suite


L’individu démocratique ou le miroir du salariat

publié dans le numéro 2
octobre 1990 par Charles Sfar, Jacques Wajnsztejn
L'individu moderne1 Ce qui fait la particularité de l'individu moderne, c'est qu'il se perçoit et se présente comme individu en dehors de sa socialité. Il existerait en tant que personne avant d'être membre de la société. Il ne serait social que par sa capacité à tisser des liens (...) > suite



Guerre du Golfe et nouvel ordre mondial

publié dans le numéro 3
avril 1991 par Jacques Wajnsztejn
Petite radiographie de l'organisation du monde Le système planétaire capitaliste repose sur une division internationale du travail en deux grands groupes. Le premier groupe comprend les pays à capitaux dominants : les États-Unis et la plupart des pays de la cee. La production matérielle y (...) > suite


La guerre internisée

publié dans le numéro 3
avril 1991 par Jacques Guigou
Les même raisons qui ont institué la mise en spectacle de cette guerre comme une opération d’hygiène étatique mondiale, l’instituent après le cessez-le-feu comme une guerre mythique. L’exploitation de toutes les opportunités ouvertes par la guerre en vue de l’aménagement du "nouvel ordre", conduit l’État (...) > suite


Questions à propos de la guerre du Golfe

publié dans le numéro 3
avril 1991 par Loïc Debray
La France est en guerre. Penses-tu qu'il était possible d'éviter cette guerre ? C'est en effet dans cette configuration qu'un pseudo-débat s'est instauré avec des cas de conscience. Un des plus significatifs étant celui de Cohn-Bendit qui déclare : « Je suis déchiré », et (...) > suite


La guerre du Golfe comme opération de police internationale

publié dans le numéro 3
avril 1991 par Riccardo d’Este
C'est la première fois qu'une telle formule « opération de police internationale », est officiellement utilisée pour définir une guerre. En Italie, pour les raisons que nous verrons, elle a eu un énorme succès auprès des plus hautes autorités. Le président du Conseil des ministres, M. Andreotti, (...) > suite


De Tchernobyl à Bagdad

publié dans le numéro 3
avril 1991 par Charles Sfar
L'explosion du réacteur de la centrale de Tchernobyl semble jouer dans l'évolution mondiale des dernières années un important rôle de révélateur. Cet événement, le premier par son ampleur dans l'histoire de la technique civile, a marqué la conscience collective de manière universelle. (...) > suite


La guerre voilée

publié dans le numéro 3
avril 1991 par Melcom d’Idd
Le langage, parfois, prédit les faits, les annonce, ouvre une brèche où l'interprétation correcte peut se nicher ; souvent les faits, dans leur brutale objectivité, conditionnent ou, tout simplement, déterminent le langage, dans la volonté de le rendre vrai. Surviennent pourtant des lapsus ou des (...) > suite


La syntaxe de réduction

publié dans le numéro 3
avril 1991 par Dominique Albrespy
Si dans les années soixante-dix la guerre du Viêt-nam avait suscité encore la colère et la révolte à l'égard de l'impérialisme américain, il semble qu'aujourd'hui — on le voit avec la guerre du Golfe — la tendance se soit renversée. Être aujourd'hui du bon côté, c'est être du côté (...) > suite


La Mésopotamiole

publié dans le numéro 3
avril 1991 par Posquières
Cet'guerre pas déclarée longtemps s'est préparée tell'ment ils la voulaient pour très vite imposer l'nouvel ordr'du marché Refrain États la guer', c'est votre jeu, Oui libertair'luttons contre eux. “Laissons les armes parler, la paix a (...) > suite


Contre la guerre et la béatitude pacifiste

publié dans le numéro 3
avril 1991 par Bodo Schulze
Le pacifiste abhorre la guerre et bénit l'État. En temps de paix, on lui a appris, et il l'a cru, que la société est un vaste système de communication où tout se règle par le dialogue, de manière non violente. N'étaient alors passibles d'un traitement par la force brute que ceux qui, (...) > suite


Non à la guerre, Non aux recettes

publié dans le numéro 3
avril 1991 par Jacques Wajnsztejn
La guerre actuelle produit une antinomie. Par certains côtés elle va dans le sens d’un renforcement de la passivité des individus ; tout semble nous dépasser : « la logique de guerre », le matériel ultrasophistiqué et inhumain qui est mis en jeu. Face à ce déploiement politico-médiatique et (...) > suite


Ce mouvement pacifiste en Allemagne

publié dans le numéro 3
avril 1991 par Bodo Schulze
Es wird sich bald zeigen, daß die Welt gar nicht entdecken will, was far gute Soldaten die Deutschen sein können. Richard Weizsäcker Le mouvement pacifiste en Allemagne ne se distingue pas seulement du mouvement anti-guerre en France par une différence de nom ; on ne trouvera jamais en (...) > suite


La lutte antimilitariste

publié dans le numéro 3
avril 1991 par Alfredo M. Bonanno
Il est nécessaire, quand on s'apprête à lutter contre un ennemi qui nous menace, de se demander ce qu'il veut faire, car plus on aura de renseignements sur ses intentions, plus on aura de possibilités de le repousser, de passer à la contre-attaque, de nous défendre. Mais, il me semble (...) > suite


L’antifascime comme ersatz de révolution ou comment la subjectivité bourgeoise réussit une dernière fois à se doter d’un masque révolutionnaire

publié dans le numéro 3
avril 1991 par Joachim Bruhn
Loïc Debray1 n'est pas le premier, et ne sera sans doute pas le dernier, à succomber au charme discret de la raf et à se proclamer l'interprète subtil d'une pratique armée qui n'a pour finalité que de faire passer dans les faits l'idéologie de la société bourgeoise, et cela deux (...) > suite


A propos de la RAF selon Joachim Bruhn

publié dans le numéro 3
avril 1991 par Françoise d’Eaubonne
Il est intéressant de suivre la polémique à propos du texte de Joachim Bruhn, Le corps alerte rouge. En gros, je suis totalement (ou presque) d'accord avec la réponse critique de Loïc Debray qui reste un des derniers défenseurs du groupe de sujets révolutionnaires — car ils furent tels, n'en (...) > suite


Tunis à l’heure de Bagdad

publié dans le numéro 3
février 1991 par Houda Ben Ghachem
Il y a quelques années un chanteur tunisien « engagé » (d'extrême gauche) chantait : « Bagdad est dans mon cœur, comme Tunis Une pulsion chaude, continue Je suis une unité, ô mon ami, Arabe et qui nie la désagrégation. » (Traduction) Tunis est depuis le premier jour de la guerre à l'heure (...) > suite



Activité humaine et travail

publié dans le numéro 4
octobre 1991 par Charles Sfar, Jacques Wajnsztejn
1° partie1 : L'activité de l'homme comme aliénation initiale Aussi loin que l'on puisse remonter, toute activité humaine apparaît comme sociale, toujours. Si cette détermination n'est pas exclusive a priori, elle peut être considérée comme constitutive de l'humain2. Quand je lis un (...) > suite


Quatorze scolies sur l’institutionnalisation de l’éducation des adultes

publié dans le numéro 4
octobre 1991 par Jacques Guigou
i Le projet d’une « éducation permanente pour tous » et d’une « école des créateurs » fut constitutif des utopies sociales critiques des années 60. Porté par les classes moyennes et leurs représentants, ce projet visait la promotion d’un individu autonome, mobile, ouvert à la modernité ; c’est-à-dire un (...) > suite


Poll tax et guerre du Golfe

publié dans le numéro 4
octobre 1991 par Henri Simon
Dans le cadre d'une réflexion de Temps critiques sur les mouvements sociaux des années 80, l'attention a été attirée sur l'apparente contradiction existante entre l'ample mouvement de résistance à l'instauration du nouvel impôt local — la poll tax — en Grande Bretagne et ce que le (...) > suite


A propos d’une révision récente de l’histoire : la guerre du Golfe et les intellectuels allemands

publié dans le numéro 4
octobre 1991 par Monika Noll
Nul doute que les écoliers manifestant contre la guerre dans le Golfe ne se soient trompés. Ils n'ont pas vu que la guerre n'est pas seulement là où il y a des guerres déclarées et appelées telles. Ils n'ont pas compris que les Allemands se trouvent du côté de la menace, et non point du (...) > suite


Œil pour huile

publié dans le numéro 4
octobre 1991 par Rolf Schubert
« L'essentiel, pour l'évolution, c'est que le zig soit toujours plus long que le zag » Richard Weizsäcker Le Golfe, c'est pas de la roupie de sansonnet ! Penses-tu, l'onu ! Ça sera plutôt la mer à boire, si tant est que, dorénavant et après ample assainissement et (...) > suite



Communauté et communautés de références

publié dans le numéro 5
octobre 1992 par Charles Sfar, Jacques Wajnsztejn
Individu-Société-Communauté : trois éléments indissociables Dans l'article L'individu démocratique ou le miroir tragique du salariat, paru dans le numéro 2 de la revue, nous avions abordé la nature des rapports actuels entre individu et société. L'individu moderne, « l'individu (...) > suite


Retouche pour une histoire de l’évaluation

publié dans le numéro 5
octobre 1992 par Jacques Guigou
Si l’évaluation peut-être dite, aujourd’hui, « dans tous ses états » ou bien « en miettes » ou mieux encore particularisée, c’est qu’elle est devenue visiblement ce qu’elle était déjà embryonnairement : un opérateur majeur de la capitalisation des activités humaines. Contre le triomphalisme Les quelques (...) > suite


Trois modestes réflexions sur la situation de la pensée critique

publié dans le numéro 5
octobre 1992 par Jean-Louis Rocca
I - Un concept hante la sociologie parisienne : la tribu. Après deux siècles ou plus d'individualisme forcené, nous assisterions à la renaissance de formes pré-modernes de socialité. L'individu, libre, autonome, mais orphelin, ne rêverait que de retour au cocon tribal. Au delà des (...) > suite


A propos de l’aliénation initiale

publié dans le numéro 5
octobre 1992 par Charles Sfar, Jacques Wajnsztejn
Si l'on ne saisit pas ce que l'on a décrit comme autonomisation de l'activité, on ne peut comprendre ce qui en découle, l'aliénation initiale au cœur de l'humain. La confusion entre l'activité (le moyen) et le produit ou le résultat de l'acte lui-même (le but) est ce qui (...) > suite



Et le navire va…

publié dans le numéro 6
octobre 1993 par Jacques Wajnsztejn
Cet article est le résultat d'une réflexion entamée depuis deux ans. Les notes originelles ont été recomposées pour qu'il reste dans les limites quantitatives d'une revue. L'aspect économique a été réduit au strict nécessaire et certains passages trop axés sur la confrontation avec Marx (...) > suite


Esquisse d’une théorie de la fin des classes et de leurs luttes

publié dans le numéro 6
octobre 1993 par Charles Sfar
Nous nous interrogeons, dans la logique de nos articles précédents, sur les raisons qui ont fait rompre avec la vive tradition de l'analyse critique en termes de lutte de classes. Cette façon d'expliquer les situations conflictuelles et les contradictions sociales a été jusqu'ici si (...) > suite


En contrepoint : quelques remarques sur la lutte des classes

publié dans le numéro 6
octobre 1993 par Jacques Wajnsztejn
Ce qui motive ces quelques notes, c'est, malgré certains points d'accord avec le texte de Charles Sfar, une nette différence d'approche de l'histoire des classes et de leurs fonctions respectives dans l'Histoire. Ce qui me semble ressortir, en définitive, de l'analyse (...) > suite


Une socialisation immédiatiste : la formation des " ressources humaines "

publié dans le numéro 6
octobre 1993 par Jacques Guigou
A — En 1776, un certain monsieur Smith, déjà… La reconnaissance de l'influence de la formation de la force de travail dans la valorisation du capital est affirmée dès les fondements de l'économie politique. Adam Smith1 considère l'instruction comme un investissement dans le calcul de (...) > suite


Sur l’individu, le sujet, la subjectivité

publié dans le numéro 6
octobre 1993 par Temps critiques
* L'individu préexiste au sujet. Le sujet est une perception et une réflexion de l'individu par lui-même comme source absolue de la pensée et de la conscience. La subjectivité découle de cette auto-référence de l'individu ; elle est donc seconde par rapport au sujet et tierce par rapport (...) > suite


De l’individu à la singularité du tout autre

publié dans le numéro 6
octobre 1993 par Loïc Debray
Je m'adresse à ceux qui veulent « transformer le monde » ou le détruire, ou encore à ceux qui ont un regard et une action critique, donc subversive, sur notre temps, c'est-à-dire aux individus qui veulent faire de la politique au sens fort : une politique de non-domination liée à des (...) > suite



Fin de la modernité et modernismes révolutionnaires

publié dans le numéro 8
décembre 1994 par Jacques Guigou
Ces remarques portent sur quelques uns des présupposés théoriques et politiques qui structurent aujourd'hui les pratiques et les discours d'individus et de groupes issus des gauchismes et de certains courants de l'anarchisme tels qu'ils ont été réactivés en 1968. Nous visons un essai (...) > suite


Quelque chose

publié dans le numéro 8
décembre 1994 par Riccardo d’Este
Le texte italien qui suit mentionne plusieurs fois la notion de General Intellect, employée couramment en Italie dans la postérité du mouvement de « l'autonomie ouvrière » (opéraïsme). Son utilisation en France, restreinte à la tendance italienne (Negri, Virno, Lazzarato) de la revue Futur (...) > suite


Cette liberté qui nous subjugue

publié dans le numéro 8
décembre 1994 par Yves Bonnardel
Cet article est extrait d'un travail en cours qui vise à mettre en évidence comment les idées de Nature et d'Humanité (et de liberté, puisque elle est censée être l'attribut distinctif des humains) forment une unité idéologique, et ont pour fonction, d'une part d'assurer les (...) > suite


L’aporie du politique

publié dans le numéro 8
décembre 1994 par Jacques Wajnsztejn
On ne peut éluder la question de la puissance et du pouvoir. Que le gouvernement politique puisse être remplacé par « l'administration des choses » est une idée qui nous vient de Saint-Simon. En son temps, elle a représenté l'anticipation d'une idéologie technocratique gestionnaire qui (...) > suite


Acte et puissance

publié dans le numéro 8
décembre 1994 par Guy-Noël Pasquet
C'est la puissance qui porte le devenir en mettant l'acte en puissance mais c'est l'acte qui fait du devenir un devenir-autre. L'acte est altérité alors que la puissance est mouvement du même. La puissance produit du capital, non plus dans l'activité qui vient s'y (...) > suite


Quelques réflexions sur le mouvement étudiant et lycéen

publié dans le numéro 8
décembre 1994 par Jacques Wajnsztejn
Aspects descriptifs À l'origine, une mesure gouvernementale (le cip) qui n'émane pas de l'Éducation nationale, contrairement au projet Devaquet de 1986, mais du ministère du travail. La différence est d'importance car, symboliquement, c'est toute la société qui est touchée à (...) > suite


Pensée de la situation, théorie critique et événement

publié dans le numéro 8
décembre 1994 par Philippe Coutant
Les événements récents sur Nantes ne peuvent être coupés de leur inscription dans une histoire temporelle et spatiale. S'ils ont des particularités, ils ont aussi des caractéristiques générales qui peuvent se retrouver ailleurs. Si nous les examinons maintenant c'est justement pour profiter de (...) > suite


L’État c’est nous : ce que nous enseigne la lutte anti-CIP

publié dans le numéro 8
décembre 1994 par Jean-Louis Rocca
Les analyses « révolutionnaires » de l'État reposent souvent sur un a priori manichéen. L'État est l'outil d'une classe sociale qui en utilise les ressources matérielles (police, armée, fiscalité, etc.) et idéologiques au profit de ses intérêts propres. Il apparaît donc à la fois comme un (...) > suite



Mais pourquoi les Pensions ? Les grands hôtels, c’est tellement mieux

publié dans le numéro 9
octobre 1996 par Acrata-Kinesis
Que l'on doive mourir est bien certain. Mais que l'on doive toujours tenir par la main la sœur misérable de la mort, c'est à dire la survie forcée, eh bien ceci ne semble pas du tout inscrit dans le prétendu ordre naturel. Cependant, à cause de l'aliénation de soi et de (...) > suite


Entre peur et résolution

publié dans le numéro 9
octobre 1996 par Jean-Louis Rocca
Le mouvement actuel et l'attitude de la population vis-à-vis de ce mouvement se caractérisent à la fois par une conscience aiguë de l'aspect insupportable de la situation sociale et par une profonde désillusion vis-à-vis des solutions collectives. La peur règne parmi les étudiants et parmi (...) > suite


Sur les rapports individus-communauté : le temps des confusions

publié dans le numéro 9
octobre 1996 par Phil Agri, Léon Milhoud
À la lecture de certains tracts de l'été, on a l'impression que le plan vigipirate et la cristallisation de la campagne anti-terroriste autour de Khaled Kelkal ont singulièrement accru les risques de confusion théorique. L'Islam et surtout l'islamisme radical sont ainsi devenus des (...) > suite


Adresse aux lecteurs

publié dans le numéro 9
octobre 1996 par Temps critiques
Le premier numéro de Temps critiques paraissait il y a déjà 6 ans ! Un petit bilan s'impose car la situation a évolué, nos idées se sont précisées. S'il s'agit bien toujours du temps de la critique, il devient aussi nécessaire d'affirmer un certain nombre de choses sans pour cela (...) > suite


Hommage à Riccardo d’Este

publié dans le numéro 9
octobre 1996 par Temps critiques
Riccardo d'Este, traducteur en Italie de nombreux articles de la revue, auteur lui-même d'articles (no 3, no 8) venait d'entrer au comité de « Temps critiques » quand soudainement il nous a quitté. De Classe operaia dans les années 60 à Comontismo dans les années 70, de longues années en (...) > suite


Quelques précisions sur le “système de reproduction capitaliste”

publié dans le numéro 9
octobre 1996 par Jacques Wajnsztejn
Alors que pour le marxisme l'histoire des sociétés est vue comme celle d'une succession de modes de production, le système capitaliste, dans sa forme originelle et bourgeoise, représente pour moi le seul mode de production de l'histoire au sens strict. Si la plupart des sociétés ont (...) > suite


Trois couplets sur le parachèvement du capital

publié dans le numéro 9
octobre 1996 par Jacques Guigou
1er couplet : La fin de la modernité n’est pas une décadence Les notions actualistes de « fin de siècle » ou encore « d’époque post-moderne » ne conviennent pas pour interpréter les transformations qui opèrent dans la société d’aujourd’hui. S’il y a bien fin de la modernité, ce n’est pas au sens où (...) > suite


École, formation, système de reproduction et luttes scolaires

publié dans le numéro 9
octobre 1996 par Jacques Wajnsztejn
Cet article fait suite à celui paru dans le no 8 de Temps critiques. Il s'attache à mettre en perspective les luttes récentes par rapport aux transformations plus générales qui s'opèrent aujourd'hui : inessentialisation de la force de travail et donc crise de l'emploi ; éclatement des (...) > suite


La politique… avant tout

publié dans le numéro 9
octobre 1996 par Loïc Debray
Je partirai d'un constat : celui de la confusion généralisée qui va des individus réifiés ballottés d'une particularité à une autre, aux groupes politiques, ultra-gauches, trotskystes, anarchistes, dont le seul champ d'intervention maintenant envisageable par eux est le social pour le (...) > suite


Le sens du tous ensemble

publié dans le numéro 9
octobre 1996 par Temps critiques
Retour vers le futur Mai-juin 68 : dernier mouvement « classiste » qui, dans sa force, réactive toutes les vieilles formes des mouvements prolétariens : grève générale, mythe du grand soir, occupation des lieux de travail, (auto)gestion ouvrière, rôle des avants-gardes… Mais ce mouvement aussi bien (...) > suite


Avec le recul, mise en perspective et remarques sur les luttes récentes

publié dans le numéro 9
octobre 1996 par Jacques Wajnsztejn
1° – Depuis 1986 et les grèves des étudiants et des lycéens, des cheminots et des infirmier(e)s, la notion de « mouvement » et plus précisément de « mouvement social » semble supplanter tous les autres termes habituels : luttes sociales, luttes des classes… Ce phénomène, une fois généralisé prend corps (...) > suite


Marx Info, 2F,45 la minute

publié dans le numéro 9
octobre 1996
MARX INFO 2F,45 LA MINUTE Université de Nanterre, ce 28 septembre 1995 : 500 chercheurs fondent la Cinquième internationale communiste Dernier avatar du mythe de l'internationalisme prolétarien, ce Congrès Marx international peut-il dire autre chose que médiatico-marxologique ? 1895 (...) > suite



Théorie critique ou activité critique ?

publié dans le numéro 10
mai 1998 par Temps critiques
Parmi les divers courants qui cherchent aujourd'hui à exprimer le moment critique de la théorie et de la pratique, ils ne sont pas rares ceux qui pensent que, depuis les « avancées » de l'École de Francfort — celles d'Horkheimer et d'Adorno et non les régressions démocratistes (...) > suite


Politique élémentaire

publié dans le numéro 10
mai 1998 par Loïc Debray
Dans le numéro précédent de Temps critiques, j'ai lancé un mot d'ordre : « Il est urgent de faire de la politique ». Je me suis rendu compte, tant par des interpellations, lors de débats publics, que par des remarques éparses, ou encore par le courrier adressé à la revue, que cette injonction (...) > suite


La crise du travail exige une révolution dans la théorie

publié dans le numéro 10
mai 1998 par Jacques Wajnsztejn
Les critiques du travail Chez les premiers socialistes on peut remarquer une confusion constante entre les notions d'activité et de travail. Pour Proudhon, le travail doit se rapprocher d'une activité créatrice. C'est une activité humaine de tous les temps qu'on peut couler dans (...) > suite


Le défunt travail et le travail des fins

publié dans le numéro 10
mai 1998 par Philippe Coutant
1/ Nécessité de confronter plusieurs angles d'approches : — limites de la discussion strictement économique (certaines personnes affirment qu'il ne s'agit pas d'une crise économique puisqu'il y a de l'argent en quantité suffisante et que nous produisons assez de richesses (...) > suite


Un regard sur la valeur

publié dans le numéro 10
mai 1998 par Hipparchia
Étymologie Les vocables « wert » (« valeur » en allemand) et « virtus » (« vertu » en latin) ont pour origine commune le terme indo-européen « wer » qui signifie : couvrir, protéger et, par extension, respecter, honorer, aimer. Au xie siècle en France, un double sémantisme est attesté dès les premiers (...) > suite


Sur la critique de la mondialisation et ses lieux communs

publié dans le numéro 10
mai 1998 par Jean-Louis Rocca
Une certaine confusion règne dans les réflexions qui fleurissent ici ou là sur les caractéristiques de la période actuelle et sur le capitalisme « post-moderne » dans lequel nous vivons. Cette confusion est dissimulée en partie par un ensemble de propositions qui sont reprises sans grand changement (...) > suite


Les ambiguïtés de la mondialisation

publié dans le numéro 10
mai 1998 par Jacques Wajnsztejn
La mondialisation comme restructuration La mondialisation ne représente pas un phénomène parmi d'autres. Elle est la forme actuelle prise par la restructuration du système de reproduction capitaliste. Elle ne se manifeste pas principalement par une internationalisation plus grande ; en effet, (...) > suite


Virtuel et domination

publié dans le numéro 10
La cascade des nouveaux termes créés par l'esperanto informatique qui a fait irruption dans le verbe courant, voisine avec ces raccourcis évoquant en français les mutilations de la nov-langue orwellienne perso, ado, info, pub, et la suite ; tout un ensemble de communications verbales dont le (...) > suite


Corps, documents et biopolitique

publié dans le numéro 10
mai 1998 par Alain Brossat
« Le passeport est la partie la plus noble de l'homme » Cela commence avec une histoire de main, dans le dernier film de Chris Marker : une accro du deuxième monde s'identifie en présentant la paume de sa main à un écran, bien décidée à revivre in extenso la bataille d'Okinawa…1 Mais (...) > suite


Recycler l’être humain ?

publié dans le numéro 10
mai 1998 par Guy-Noël Pasquet
Le capital a quasiment fini de capitaliser l'ensemble de l'activité humaine extérieure, ce fut la dimension sociale et économique de son mouvement. Il lui faut maintenant capitaliser l'activité organique des hommes et des femmes, c'est-à-dire capitaliser l'homme en tant (...) > suite


Retour sur le mouvement de grève des jeunes médecins du printemps 1997

publié dans le numéro 10
mai 1998 par Yves-Michel Dusanter
La grève des jeunes médecins, internes, chefs de clinique et externes du printemps 97, contre le plan Juppé, aura reçu un accueil très réservé dans nombre de milieux traditionnellement à l'écoute des mouvements sociaux. Un accueil lié à l'ancienne identification entre le médecin et le notable, (...) > suite


Chômeurs sans honte

publié dans le numéro 10
mai 1998 par Jacques Wajnsztejn
La lutte entreprise par les chômeurs fin décembre 97 est un nouvel épisode de la crise du travail et marque par ailleurs l'extrême fragilité du système, fragilité dont la « crise asiatique » fournit un autre exemple récent. Si la situation est explosive ce n'est pas parce que les chômeurs sont (...) > suite



Là où nous en sommes

publié dans le numéro 11
février 1999 par Temps critiques
Comme les lecteurs attentifs de Temps Critiques ont pu s'en rendre compte, si nous continuons à développer notre activité critique d'une appréhension des transformations récentes de la société du capital, une inflexion de cette réflexion s'est produite depuis notre no 9 et le changement de (...) > suite


L’existence du capital

publié dans le numéro 11
février 1999 par Yves Dupeux
À première vue, l'existence du capital semble ne poser aucun problème. Il n'y a pas besoin, comme jadis à propos de l'existence de Dieu, de preuves de l'existence du capital. On ne peut que constater son existence, et même la « vitalité » de son existence depuis la chute du mur de (...) > suite


Dangereux raccourcis

publié dans le numéro 11
février 1999 par Richard Greeman
Les zapatistes donnent l'exemple L'occupation par les zapatistes de quelques villes dans le lointain Chiapas le 1er janvier 1994, date de l'entrée en vigueur de l'accord anti-travailleur, anti-environnement de Libre Échange Nord-américain (alena), a mis en route un processus qui (...) > suite


Lettre de Françoise d’Eaubonne

publié dans le numéro 11
février 1999 par Françoise d’Eaubonne
J'ai reçu et lu avec plus d'intérêt que jamais ce dernier numéro et je vous remercie d'avoir inséré mon texte sous le titre « Virtuel et domination ». Il me semble que le contenu général de ce numéro 10 du printemps 1998 nécessite (et annonce ?) un numéro décisif que j'espère voir paraître (...) > suite


La nature c’est aussi l’être humain

publié dans le numéro 11
février 1999 par Guy-Noël Pasquet
L'activité de l'homme sur la nature est aussi une activité sur l'être humain. En ce sens, tout discours sur la nature est un discours sur le rapport de l'homme à la nature. La nature, c'est l'être humain. La nature est quelque chose que l'on s'est donné, et ce (...) > suite


Lovelock, l’hypothèse Gaïa

publié dans le numéro 11
février 1999 par André Dréan
Lovelock, scientifique anticonformiste, est l'inventeur de l'hypothèse Gaïa. Dans la mesure où elle paraît prendre le contre-pied du scientisme, elle commence à servir de référence à diverses tendances écologistes éclectiques. Tel est le cas de The Deep Ecology, l'association fondée aux (...) > suite


Pour l’a-nature

publié dans le numéro 11
février 1999 par Yves Bonnardel
Aujourd'hui se développe tous azimuts une « prise de conscience écologiste », conscience des « intérêts vitaux » de la Nature, née du besoin de se préoccuper de la survie actuelle et future de l'Humanité mise en danger par le saccage systématique de l'environnement « naturel » qu'opèrent (...) > suite


Individu, rapport à la nature et communauté humaine

publié dans le numéro 11
février 1999 par Jacques Wajnsztejn
Dans la dernière livraison de la revue Invariance (Série v, no 1), Jacques Camatte amorce un changement de perspective. Il ne s'agit plus de « sortir de ce monde » qui aurait intégré toute critique et dévalorisé l'idée même de révolution, mais d'entreprendre un « cheminement libérateur » au (...) > suite



Les luttes : Quels fils historiques renouer ?

publié dans le numéro 12
février 2001 par Jacques Wajnsztejn
Si nous insistons, dans cette dernière livraison, sur des luttes (agriculteurs, ouvriers, enseignants) qui n'entretiennent a priori pas grand rapport entre elles, ce n'est pas dans le but d'agréger des luttes particulières et atteindre ainsi un niveau global assimilé au niveau (...) > suite


Les semences hors-sol du capital

publié dans le numéro 12
février 2001 par Jacques Wajnsztejn
Dans l'ordre féodal, les insurrections paysannes étaient à la fois fréquentes et désarmées. Fréquentes, car créateurs de richesse et ne possédant rien mais subissant les dures conditions de la domination de l'époque, les paysans se révoltaient contre elles ; désarmées puisque la société rurale (...) > suite


Néo-luddisme et résistances ouvrières

publié dans le numéro 12
février 2001 par Jacques Wajnsztejn
Les restructurations dans les grandes entreprises à la fin des années 70 et pendant les années 80 n'ont pas produit des luttes d'une très grande ampleur, surtout si on les compare à celles des années 60 et du début des années 70. Seules les luttes des mineurs anglais, des sidérurgistes lorrains (...) > suite


La vérité en politique : politique en vérité

publié dans le numéro 12
février 2001 par Loïc Debray
Une politique de non-domination, comme je l'ai soutenu à plusieurs reprises, est liée, de façon indissociable, au courage, à la lucidité et s'accompagne d'un processus subjectif singulier antagonique à l'État garant de l'état des choses. Cette politique de non-domination a impliqué (...) > suite


Exemplarité et normativité

publié dans le numéro 12
février 2001 par Alain Brossat
Je vais tenter de reprendre sous un angle inédit, dans ce bref texte, un thème qui parcourt mon essai Le corps de l'ennemi : hyperviolence et démocratie (La Fabrique, 1998) : celui de l'exception et la règle. Je ne change pas de problématique, mais je me déplace légèrement par rapport aux (...) > suite


L’institution résorbée

publié dans le numéro 12
février 2001 par Jacques Guigou
Une médiation est venue pour l'impossible devenant possible, une médiation. Henri Michaux, Jours de silence Dans la société capitalisée d'aujourd'hui, l'activité critique — et donc l'intervention politique — peut-elle encore viser l'institution ? Maintenir qu'une (...) > suite


L’État-nation n’est plus éducateur. L’État-réseau particularise l’école. Un traitement au cas par cas

publié dans le numéro 12
février 2001 par Temps critiques
Les luttes actuelles dans l’école et autour de l’école sont le produit d’une double crise. Une crise de la socialisation des enfants par l’école, qui achève de dissoudre l’éducation et ses sujets dans un processus général de formation qui doit courir tout au long de la vie. Cette crise ne peut que (...) > suite


L’autonomisation des apprentissages dans la société capitalisée

publié dans le numéro 12
décembre 1999 par Jacques Guigou
I. Présupposé, méthodes 1- auto­nomie, auto­télie1, auto­organisation, auto­formation, auto­évaluation, comme les nombreuses activités qui relèvent de l'auto­référence, sont à analyser comme les résultats, les aboutissements d'un procès d'auto­nomisation. 2- Connaître ces pratiques (...) > suite


À Montpellier, le ciel est vide

publié dans le numéro 12
novembre 1999 par Jacques Guigou
E come li stornei ne portan l'ali nel freddo tempo, a schiera larga e piena, cosí quel fiato li spiriti mali di qua, di là, di giú, di sú li mena Dante, Inferno Hier, encore, les étourneaux s'arrêtaient à Montpellier. Étaient-ce les rares vestiges de ce qui avait été une ville — (...) > suite



Bilan, 1995-2002

publié dans le numéro 13
février 2003 par Jacques Guigou, Jacques Wajnsztejn
I – Qu'en est-il de l'intervention politique L'intervention politique : une réponse à l'autonomisation du pouvoir Avec l'émergence de l'État comme unité supérieure à la société, autorité, pouvoir et puissance se concentrent dans une sphère particulière d'activités : la (...) > suite


A J.G. et J.W. et à tout lecteur avisé de T.C.

publié dans le numéro 13
février 2003 par Loïc Debray
Ma première interrogation sera : pourquoi un nouveau bilan ? De façon générale, si on fait l'analyse de la pratique des bilans, on peut en distinguer deux sortes : ceux qui scandent une activité, une recherche-, ceux qui les ferment, au bénéfice d'une institutionnalisation ou d'une (...) > suite


Invariance, discontinuité, rupture suivi de Globalisation ? antimondialisation et anticapitalisme

publié dans le numéro 13
février 2003 par Jacques Wajnsztejn
Ce thème a fait l'objet d'un premier développement dans le no 12 de Temps Critiques. D'abord parce que des actions comme celles des ouvriers de l'entreprise Cellatex et la résurgence de ce que certains se sont risqués à appeler « néo-luddisme », nous ont poussé à intervenir ; ensuite (...) > suite


Ce monde est notre monde

publié dans le numéro 13
février 2003 par Bodo Schulze
C'était d'autant plus plaisant de lire vos textes qui, ici et là, font référence à cette « pensée ». En fait, c'est la première fois que je crois avoir compris à peu près ce que tu écris, et je tiens à souligner qu'au-delà de toutes les divergences que nous pouvons avoir, il y a, me (...) > suite


Transbords, journal de lutte.

publié dans le numéro 13
février 2003 par Joachim Mérida
Vendredi 23 novembre 1979 Les négociations engagées depuis la première semaine de novembre, portaient en elles-mêmes des signes qui ne trompaient pas. Nous en étions à plus de sept semaines de conflit. Entre la hargne des uns et la rancune des autres, entre la rage des uns et l'aplomb des (...) > suite


L’État réseau et l’individu démocratique

publié dans le numéro 13
février 2003 par Jacques Guigou, Jacques Wajnsztejn
La crise de la forme État-nation La médiation politique qu'a réalisé l'État-nation, depuis son accomplissement dans la révolution française, a consisté à exprimer les rapports sociaux sous la forme de rapports de classes, tout en rendant compatibles accumulation du capital et organisation (...) > suite


L’État propriétaire et les classes

publié dans le numéro 13
février 2003 par Nicolas
Cette note est constituée d'une série de remarques à propos du texte de Temps Critiques « L'État-réseau et l'individu démocratique ». Ces remarques ne sont pas nécessairement articulées entre elles de manière très rigoureuse, sont largement insuffisantes et ne constituent certainement pas un (...) > suite


État-réseau, réseau d’État et gouvernance mondiale

publié dans le numéro 13
février 2003 par Jacques Wajnsztejn
La forme réseau qui apparaît par exemple dans une régionalisation accrue (les plans États-Régions et un rôle plus important dévolu aux collectivité locales), dans la mise en place de projets pour les quartiers (DSQ, pour les quartiers « défavorisés », mais aussi mise en place récente et pour tous de « (...) > suite


État-réseau et service public

publié dans le numéro 13
février 2003 par Nicolas
Les remarques et critiques émises par Jacques Wajnsztejn dans État-réseau, réseaux d'État et « gouvernance mondiale » permettent d'identifier clairement nos convergences et divergences actuelles sur la question de l'État. Pour partie, elles sont liées à une méconnaissance des travaux (...) > suite


L’État dans le mouvement capitaliste

publié dans le numéro 13
février 2003 par Nicolas
La dette publique, en d'autres termes l'aliénation de l'État, qu'il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l'ère capitaliste. La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples (...) > suite


Pour une critique de la conception fiscaliste de l’État

publié dans le numéro 13
février 2003 par Jacques Wajnsztejn
1 – J'avoue ne pas comprendre toute la logique de ce dernier texte de N. Il apparaît comme une justification historique de certains points théoriques avancés par les textes précédents, mais en dehors de la problématique d'une caractérisation présente de l'État qui fait pourtant l'objet (...) > suite


Soubresauts

publié dans le numéro 13
février 2003 par Temps critiques
Passé et présent En juin 1991 nous écrivions1 : « Pour les pays dominants, les guerres ne sont plus menées d’un point de vue national car il n’y a plus de territoire à défendre contre un ennemi extérieur, depuis la fin de la politique des blocs. En outre, l’universalité du capital et la « libre » (...) > suite


Le capitalisme, un sens du monde

publié dans le numéro 13
février 2003 par Yves Dupeux
Il me semble moi aussi, comme vous le dîtes au début de « Soubresauts » (p. 3), que les États-Unis ne dominent plus le monde sous la forme de « l'impérialisme américain ». Si tel est bien ce que montrent les événements récents, cela n'exclut cependant pas, pour les États-Unis, la prédominance (...) > suite


La contre-rationalité ambiante

publié dans le numéro 13
février 2003 par Hipparchia
(…) Je t'envoie un des quatre textes en français que l'on trouve sur le site Krisis.org, de Kurtz justement, dont vous devez connaître le « Manifeste contre le travail » paru chez Léo Scheer. Je pense que vous appréciez comme moi la justesse et la précision de beaucoup de points de leur (...) > suite


Chronique d’une excrétion

publié dans le numéro 13
février 2003 par Jacques Guigou, Jacques Wajnsztejn
Plus tu es heureux mieux t'acceptes les autres si tu t'aimes un peu, alors t'aimes les autres c'est pas question d'orgueil, c'est question de repos si t'as envie de vivre, tu décourbes ton dos. Morice Bénin Dans la société de classe moderne, à l'époque (...) > suite


Confirmation

publié dans le numéro 13
février 2003 par Jacques Wajnsztejn
Globalement, les élections législatives n'infirment pas notre texte, bien au contraire. Voici quelques points que j'ai relevés : 1 – Le discours alarmiste a entraîné deux conséquences qui peuvent paraître contradictoires : un vote utile d'un côté et plus d'abstentions de l'autre. (...) > suite


Imprévu

publié dans le numéro 13
février 2003 par Loïc Debray
Votre texte « Chronique d'une excrétion » est une nouvelle illustration de l'incapacité générale des organisations politiques et des groupes constitués, pour ne rien dire des partis étatiques, à saisir et comprendre une situation lorsqu'un imprévu survient. Au lieu de repérer et penser, (...) > suite


Immédiatisme antifasciste

publié dans le numéro 13
février 2003 par Jacques Guigou
Le trait principal de ton propos consiste à répéter une forme : celle de l'antifascisme. Tu en déclines les variantes fictionnelles (« le danger représenté par Le Pen », « l'étonnante profusion de propos ouvertement fasciste ou raciste ») et tu en récites les versets du dogme (« n'envoyez pas (...) > suite


Anarchisme et subjectivités du capital

publié dans le numéro 13
février 2003 par Jacques Wajnsztejn
Tout d'abord, il nous faut saluer un ouvrage qui a une certaine ambition, celle de vouloir fonder philosophiquement l'anarchisme, comme le marxisme a voulu se fonder scientifiquement. Ce fâcheux précédent ne poussait pourtant pas à l'aventure ! Au moins de par son titre, Le petit (...) > suite


La foudre, la faille, la poésie

publié dans le numéro 13
février 2003 par Jacques Guigou
A la question qui nous est posée : “Où va la poésie après le 11 septembre 2001 ?”, nous répondons par une autre question : “Une telle question se pose-t-elle ?”. Non pas que la poésie ne soit pas atteinte et traversée par ces événements infernaux, puisque “rien du drame de son temps ne lui est étranger” (...) > suite



La part du feu

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Temps critiques
Essayons de repérer ce qui s'est passé. Tout d'abord, pas mal de « casse ». La sym­bo­li­que de la voi­ture brûlée relie ces actions aux rodéos de Vénis­sieux et aux St Sylvestre du Neuhoff stras­bour­geois. Mais « l'utilité » de l'objet n'est pas la même. Les objets des rodéos étaient (...) > suite


Identité négative ou négation d’une identité ?

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Yves Dupeux
Votre texte m'a beaucoup intéressé, d'abord parce que je n'ai vu circuler que très peu d'écrits « théoriques » sur ce qui s'est passé là dans les banlieues, comme si l'engagement posait ici problème non seulement « sur le terrain » mais aussi « en pensée », ensuite parce que la (...) > suite


Réflexions provisoires de Paris à usage d’amis anglais

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par André Dréan
Il m'est évidemment difficile, malgré des conversations avec des amis, en particulier en province, de me faire des idées précises sur ce qui est arrivé ces quinze derniers jours et sur ce qui continue à éclater, de ci de là, de façon plus ou moins sporadique. Mais, je crois que nous pouvons déjà (...) > suite


Nothing to lose !

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par André Dréan
Depuis plusieurs années, Saint-Paul est l'un des foyers de révolte endémique que l'État britannique a beaucoup de mal à réduire. Je m'y suis rendu pour la première fois en avril 1986, au lendemain de l'émeute dans la prison d'Horfield, très proche, à laquelle les mutins mirent le (...) > suite


Blocages et embauchages

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Temps critiques
Tout mouvement qui est parvenu, même de façon embryonnaire, à renverser le cours de la domination rencontre inévitablement les obstacles que les mouvements précédents n'avaient pu franchir. Porté par ses avancées, il en affronte très vite leurs limites. La présente offensive contre la (...) > suite


Hard blocking

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Temps critiques
Le mouvement actuel n'est pas un mouvement revendicatif Comme celui de novembre, il ne revendique rien, au sens strict, ne propose rien non plus, mais il exprime un refus de la situation qui trouve son point d'ancrage dans projet de loi sur « l'égalité des chances » et particulièrement (...) > suite


Le double langage de la critique pro-travail des 35 heures

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Jacques Wajnsztejn
Le 13 mars 2005, Lauren Golder nous écrivait ceci : « J'ai déjeuné l'autre jour, a New York, avec un copain militant (un peu réformiste) et il m'a rappelé d'un ton un peu triomphal une discussion que j'ai eue avec lui sur les 35 heures en France en 2002. Il voit la mobilisation (...) > suite


Un oiseau dans le désarroi

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Temps critiques
Le texte1 de L'Oiseau-Tempête pose d'emblée le cadre théorique du sujet en parlant dans son sous-titre de « temps mystifiés ». On est donc dans l'optique de la fausse conscience et non plus dans celle de la conscience de classe, mais c'est encore la conscience qui mène le monde et qui (...) > suite


Ne pas travailler le lundi de Pentecôte

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Temps critiques
C'est au contraire le point de départ d'une révolte qui doit déboucher sur une action d'indiscipline. Il n'y a pas à la justifier car si la grève et autres formes d'action directe gardent une certaine légitimité de compassion dans le secteur productif et les usines en particulier, (...) > suite


Les funambules du travail productif

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Temps critiques
Le texte1 de Jean-Pierre Lefebvre est une façon de sauver la catégorie de prolétariat à partir à partir d'une analyse des transformations du capital. Cette analyse est reliée au travail d'Henri Lefebvre2, mais conceptuellement il ne fait aucune référence aux réflexions qui ont pu se mener en (...) > suite


The show must go on

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Temps critiques
Le texte1 de Jean-Pierre Lefebvre est une façon de sauver la catégorie de prolétariat à partir à partir d'une analyse des transformations du capital. Cette analyse est reliée au travail d'Henri Lefebvre2, mais conceptuellement il ne fait aucune référence aux réflexions qui ont pu se mener en (...) > suite


« Culture en danger », si seulement…

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Nicolas Langlais
L'État ne veut pas que la culture disparaisse. Au contraire, plus les choses vont mal, et plus la culture est essentielle pour maintenir cette société démente. « Un prisonnier qui ne peut pas voir le ciel de la fenêtre de sa cellule va avoir la possibilité de peindre une scène d'oiseaux en (...) > suite


Les intermittents, des cogestionnaires d’entreprises culturelles ?

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Jacques Wajnsztejn
La société actuelle « n'humilie (pas) sans fin » les artistes, mais elle a ouvert les vannes de la création subventionnée et des acteurs entretenus. C'est ça la démocratisation de la culture. Toutefois la conséquence en est une dévalorisation de la condition d'artiste. Cela n'a rien à (...) > suite


Sur deux méprises à propos des intermittents

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Temps critiques
Là où Nicolas-Le Strat1 voit une déprofessionnalisation des métiers de l'art, du social et de la recherche parce qu'il constate une montée de l'intermittence et donc un abandon des anciens statuts protégés, on peut voir à l'inverse une nouvelle « professionnalisation » en dehors des (...) > suite


La société industrielle, mythe ou réalité ?

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par André Dréan
Parce que nous sont plus agréables les choses que nous pouvons imaginer aisément, nous préférons l'ordre à la confusion comme si, en dehors de son rapport à notre imagination, l'ordre était quelque chose dans la nature. Spinoza L'Éthique Le capitalisme ne date pas (...) > suite


Contribution à la critique du catastrophisme

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par André Dréan
De toutes les passions, la peur est celle qui pousse le moins les humains à enfreindre les lois. Thomas Hobbes Léviathan Dans les annales de l’histoire réelle, l’acte de naissance de la technoscience restera l’atomisation d’Hiroshima, symbole même de la puissance monstrueuse que la (...) > suite


Reproduction, système, oligarchie

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Jacques Wajnsztejn
Vers un système de reproduction capitaliste ? Les idées de bureaucratisation du monde et de domination oligarchique développées aussi bien par Adorno que par Castoriadis et qui viennent d'être reprises par G. Fargette1 peuvent se rapprocher de ce que Temps critiques a avancé en terme de « (...) > suite


Quelques remarques sur "La farce de la victoire du non"

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Jacques Wajnsztejn
Le texte d'Yves Coleman qui a été à l'origine de l'échange ce trouve ici ->La triste farce de la « victoire du non » Le centrage un peu excessif de ta critique sur les groupes d'extrême gauche et libertaires influe sur l'utilisation d'un vocabulaire indiquant une certaine (...) > suite


Internationalisme prolétarien ou universalisme humain ?

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Yves Coleman
Vous affirmez que je réduirais la question de l'internationalisme aux liens existant entre de « mini-organisations politiques ». Cela relève d'un faux procès, même si, je vous l'accorde, « La triste farce… » est un texte plutôt négatif, qui ne propose pas grand-chose. Tout d'abord il (...) > suite


Fin de l’internationalisme et dimension d’universalité

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Temps critiques
Nous situons l'origine de l'internationalisme non pas dans l'internationalisme prolétarien, mais dans l'internationalisme humaniste-révolutionnaire de la révolution de 1789, celui qui a vu les révolutionnaires de toutes nationalités participer à ce premier grand « orgasme » de (...) > suite


Quelques réflexions autour de domination formelle et domination réelle

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Jacques Wajnsztejn
Sur les différences de vocabulaire Subsumption et subsumieren se retrouvent souvent chez Marx, mais avec des traductions différentes. La traduction par subsomption a surtout été utilisée par Antonio Negri, mais dans le sens de soumission du travail au capital. C'est logique puisque (...) > suite


A nouveau sur DF et DR

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Jacques Wajnsztejn
Le hiatus entre la conceptualisation théorique de ces concepts et la périodisation historique provient d'une difficulté à concevoir la théorie communiste comme anticipation. Pour schématiser, le niveau extrême d'abstraction de la théorie communiste (tel qu'il apparaît, par exemple, dans les (...) > suite


Poursuite de la valorisation ou domination du capital sur la valeur ?

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Jacques Wajnsztejn
L'absence de référence théorique communiste autre que celle à Marx, semble liée, chez Krisis à l'idée qu'il n'y aurait rien eu de produit de notable entre Marx d'un côté et « Le Manifeste contre le travail » de l'autre, qui constituerait en quelque sorte le Deuxième manifeste du (...) > suite


La formation rejouée

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Jacques Guigou
En réaction aux bouleversements révolutionnaires de la fin des années soixante le système dominant s'est engagé dans un vaste processus de décomposition de l'État-providence et de sortie du compromis fordiste. Alors que l'éducation des adultes était restée jusque là périphérique à la (...) > suite


Activités critiques et éducation

publié dans le numéro 14
janvier 2006 par Jacques Guigou
L'activité critique Elle est intervention sur le devenir-autre de l'existant et ne peut être confondue avec l'exercice de « l'esprit critique ». Celui-ci est compatible avec toutes les formes et tous les contenus de l'éducation historiquement liés au système capitaliste et à son (...) > suite


Vers une domination non systémique

publié dans le numéro 14
juillet 2003 par Jacques Guigou
Tu vois que cette exploration de la pertinence de la notion de système pour caractériser le moment actuel ne manque pas d'intérêt et même se révèle problématique pour l'avenir… de la critique, du moins de la notre… Bien sûr que les mots-valise que j'ai avancés (univers-capital, (...) > suite



Quelques précisions sur Capitalisme, capital, société capitalisée

publié dans le numéro 15
janvier 2010 par Temps critiques
Un rechercher/remplacer calamiteux avait rendu imcompréhensible une partie du texte qui suit (confusion entre niveau 1 et niveau 2). Voici le texte corrigé. > suite


Réponse de L. Goldner aux commentaires de Temps critiques

publié dans le numéro 15
Je remercie d'abord Jacques W. d'avoir discuté « critiquement » mon article sur Le Capital Fictif, (2003) et je suis désolé de répondre si tard. Mais comme les mois écoulés depuis l'émission de sa critique, et surtout les neuf derniers mois ont vu la plus grande crise du capital financier (...) > suite


Le cours chaotique de la révolution du capital

publié dans le numéro 15
janvier 2010 par Jacques Wajnsztejn
Le capitalisme n’est pas un système économique Tout d’abord, il faut préciser que nous nous distinguons de toute théorie des crises par le fait que nous n’envisageons pas la probabilité et la nature des crises à partir d’une infrastructure économique de la société qui déterminerait tout le reste et (...) > suite


Remarques sur le procès d’objectivation marchand

publié dans le numéro 15
janvier 2010 par Bernard Pasobrola
Abandonner le modèle oppositionnel du naturalisme Parmi tous les mythes autoréférentiels de la société capitaliste — qui se représente tantôt comme un corps en croissance, tantôt comme une jungle où il faut tuer pour survivre, ou encore un univers en expansion —, la plupart dévoilent la fragilité de la (...) > suite


La Chine dans le procès de totalisation du Capital

publié dans le numéro 15
janvier 2010 par Jacques Wajnsztejn
« Dans sa Philosophie de l'Histoire, Hegel situe la Chine "en dehors de l'histoire universelle" car, dit-il, en Chine, le statique perpétuellement réapparaît et remplace ce que nous nommerions l'historique. » P. Souyri, Révolution et contre-révolution en Chine, Payot, 1982. (...) > suite


Les Nostalgiques de la Cité Grecque

publié dans le numéro 15
janvier 2010 par Jacques Guigou
1 – L’impossible réactivation de la politique comme sphère séparée Une méprise traverse cette proposition1. Alors que la visée se veut une « alternative à la barbarie techno-capitaliste » à travers « l’auto-institution de sociétés autonomes », l’essentiel de l’argumentation repose sur la nécessité (...) > suite


Tiqqun, une rhétorique de la remontrance

publié dans le numéro 15
janvier 2010 par Jacques Guigou
La seule indication de date que comporte cette publication* est celle de l'achevé d'imprimer (le 1er février 1999). Pour Tiqqun, l'histoire serait-elle reléguée dans le paratexte ? Dans le corps du texte, ce sont les photos et les extraits de presse qui comportent une référence au temps (...) > suite


Réflexions sur Tiqqun

publié dans le numéro 15
janvier 2010 par Jacques Wajnsztejn
Tiqqun se veut radical et trie ses références en fonction de leur honorabilité théorique et à ce titre les intègre à son discours, mais en dénonçant les implications de ces références. Ainsi, ils reprennent une notion comme celle « d'Empire » à Negri tout en traitant ce dernier comme un chien crevé ; (...) > suite


Correspondance

publié dans le numéro 15
Éclaircissement sur la lettre de Claude O. Je n'ai pas dit qu'il n'y avait pas de rapport entre nous et ceux de Tarnac, mais ce ne sont pas des « rapports de parenté ». En effet, il n'y a aucune filiation entre nous, ni dans un sens ni dans un autre. Nous n'avons ni la même (...) > suite



Sur « l’en commun »

publié dans le numéro 16
C’est une notion assez cou­rante aujourd’hui car, malgré sa généralité, elle exprime bien une dimen­sion de la sépara­tion dont les effets condui­sent les indi­vi­dus à ne plus vrai­ment faire société. Comme nous l’avons dit plu­sieurs fois, la société civile n’existe plus dans la société capi­ta­lisée. Par (...) > suite


Le retour en grâce du mot « oligarchie »

publié dans le numéro 16
avril 2012 par Bernard Pasobrola
Un spec­tre hante aujourd’hui le dis­cours poli­ti­que, celui du mot « oli­gar­chie ». Ce concept avait peut-être été un peu oublié, nous alerte le jour­na­liste Hervé Kempf, mais « nous sommes entrés dans un régime oli­gar­chi­que : la domi­na­tion d’une petite classe de puis­sants qui dis­cu­tent entre pairs (...) > suite


Réseau et/ou oligarchie : les voies impénétrables de la domination du capital

publié dans le numéro 16
avril 2012 par Jacques Wajnsztejn
Cet arti­cle est le fruit d’une dis­cus­sion ina­chevée entre nous sur les rap­ports entre réseaux, oli­gar­chie et système. Elle est restée ina­chevée et cet arti­cle n’est que le fruit per­son­nel d’une extra­po­la­tion. Le point de départ, ce sont des ques­tion­ne­ments. Les réseaux exer­cent-ils une force (...) > suite


État-réseau et genèse de l’État : notes préliminaires

publié dans le numéro 16
avril 2012 par Jacques Guigou
Le premier Léviathan ne révolutionne pas les conditions matérielles de production car c’est lui qui les institua. (…) Le premier Léviathan révolutionne les conditions de l’existence elle-même, et non seulement celles des êtres humains mais celles de tous les êtres vivants et de la mère-terre (...) > suite


Crise, dramaturgie et jeu

publié dans le numéro 16
avril 2012 par Bernard Pasobrola
On néglige sou­vent, dans l’ana­lyse de l’ima­gi­naire de l’écono­mie, la notion de jeu, ou bien on la réduit à l’acti­vité sur les pro­duits finan­ciers qua­lifiée d’« écono­mie-casino ». Il y aurait d’une part une écono­mie saine et sérieuse, un usage ration­nel de l’argent, et, d’autre part, des excès ou (...) > suite


Derrière la crise financière, l’unification problématique du capital

publié dans le numéro 16
avril 2012 par Jacques Wajnsztejn
Le discours du capital sur l’économie Ce n’est pas parce que le dis­cours que la société capi­ta­liste porte sur elle-même tend à faire accroire que l’écono­mie domine tout et le domine comme une fata­lité (« Il n’y a pas d’alter­na­tive » disait déjà Margaret Thatcher), que nous devons lui faire confiance et (...) > suite


Systèmes fluidiques et société connexionniste

publié dans le numéro 16
avril 2012 par Bernard Pasobrola
« Je dirai maintenant comment est faite Octavie, ville-toile d’araignée. Il y a un précipice entre deux montagnes escarpées : la ville est au-dessus du vide, attachée aux deux crêtes par des cordes, des chaînes et des passerelles. (…) Telle est la base de la ville : un filet qui sert de lieu de passage (...) > suite


Des grèves d’octobre-novembre 2010 en France, puis des révoltes arabes au mouvement des indignés espagnols et des occupy américains

publié dans le numéro 16
avril 2012 par Temps critiques
Il serait bien sûr erroné d’attri­buer le même sens à tous ces événements ou de considérer qu’ils mani­fes­te­raient le même niveau de radi­ca­lité, mais nous pen­sons qu’à l’instar de la fameuse « crise écono­mi­que de 2008 », ils ont pro­fondément marqué les années qui vien­nent de s’écouler. Nous avons, à chaque (...) > suite