Temps critiques

 

VIENT DE PARAÎTRE / VIENT DE PARAÎTRE

L’opéraïsme italien au crible du temps suivi de Opéraïsme et communisme d’Oreste Scalzone

Jacques Wajnsztejn, La Bauche, À plus d'un titre, 2021, 258 pages. ISBN : 978-2-917486-76-4.

Si l’Internationale situationniste a pu dire, un peu présomptueusement, qu’elle était « la théorie de son temps », en résonance avec le Mai-68 en France, l’opéraïsme comme théorie de l’autonomie ouvrière s’est révélé être la théorie de son temps en Italie. À travers le mai rampant, il a imprégné de larges secteurs de la jeunesse étudiante et ouvrière, tout particulièrement celle issue de l’immigration interne en provenance du Mezzogiorno. En cela, l’opéraïsme a constitué le dernier maillon théorique de la chaîne historique des luttes de classes. Il a maintenu le lien entre d’une part, l’affirmation d’un pouvoir ouvrier pendant l’automne chaud de 1969, et d’autre part son possible dépassement vers une révolution à titre humain à travers le vaste mouvement de refus du travail des années 1970 (absentéisme, sabotage, grèves antihiérarchiques pour un salaire indépendant de la productivité). Ce mouvement trouvera son point culminant en 1977 dans une rupture définitive avec les syndicats et le PCI. C’est cette démarche théorique et ses pratiques que nous appréhendons ici à partir de notre propre saisie.
Pour sa part, Oreste Scalzone, alors directeur du journal homonyme du groupe Potere operaio, intervient dans Opéraïsme et communisme, non pour faire revivre un opéraïsme fantasmé ou au contraire englobé dans l’album de famille d’un mouvement communiste en général, mais pour mettre en avant, par-delà ses éléments de continuité et de discontinuité, en quoi il s’est avéré être un mouvement hérétique.

Labor Value and Labor as Value

The Performative Discourse of Power With its attacks against state handouts and its rejection of guaranteed income, Macron’s speech of November 9th on labor value (or on labor “as value”) was little more than a rehearsal of what Jospin1 had said back in 1998 during the Movement of the Unemployed, which terminated in 2001 with the creation of an employment bonus that would be gradually transformed into added work time after 2006. It also replicated Sarkozy’s famous “Work more and earn more” (...)

Luttes autour des retraites

Mouvement des Gilets jaunes

About the Yellow Vests Movement

Derniers articles

  • Operaismo e comunismo, Oreste Scalzone

    Nelle righe che seguono Oreste Scalzone introduce il suo intervento sul tema «operaismo e comunismo». Questo testo (che torna sulla questione dell’operaismo quindici anni dopo l’intervista che si trova in Aldo Grandi, La generazione degli anni perduti. Storie di Potere operaio, Einaudi 2003) è la versione italiana (a cura di Paolo Godani) di una «Nota a margine» comparsa nel testo di Jacques Wajnsztejn, L’opéraïsme italien au crible du temps, suivi de Opéraïsme et communisme d’Oreste Scalzone, (...)

  • Sur la valeur-travail et le travail comme valeur, Temps critiques

    Le discours performatif du pouvoir Le discours sur la valeur-travail (en fait le travail comme « valeur ») que Macron vient encore de présenter le 9 novembre 2021 est d’abord une reprise de ce que disait Jospin en 1998 pendant le mouvement des Chômeurs avec ses attaques contre l’assistanat et son refus du revenu garanti, complété en 2001 par sa création d’une prime pour l’emploi qui se transformera progressivement en prime d’activité à partir de 2006 ; et ensuite une copie de celle de Sarkozy sur le « (...)

Dernier numéro de Temps critiques

Numéro 20 — Automne 2020

Autour des nouvelles formes de l’État
Révolution et émancipation aujourd’hui ?
Économie politique de la crise sanitaire

Voir le sommaire >>